Etiquette

Les 10 commandements du passager

1. Au pilote seul tu obéiras

Il est important de noter que le pilote est le seul maître à bord de l'avion. Ses décisions sont irrévocables et il n'appartient pas au(x) passager(s) de les remettre en question ou d'exercer quelconque pression sur le pilote.

2. Aux conditions météo tu t'adapteras

Les pilotes sont dotés d'une formation météo. La majorité des pilotes est constituée de pilote ayant une formation VFR (Visual Flight Rules) et peut voler lorsque minimum 50% du ciel prévu dans l'itinéraire est découvert. D'autres rares pilotes possèdent la formation IFR et peuvent voler par tout temps. Qu'ils soient VFR ou IFR leur décision de voler en fonction de la météo est irrévocable. Un passager ne doit pas essayer de persuader le pilote changer sa décision, au risque de se mettre en danger.

3. Les instruments de bord sous aucun prétexte tu ne toucheras

La deuxième place avant comporte elle aussi des boutons de pilotage et un manche à balais. Il est formellement proscrit au passager installé à cette place de toucher à ces instruments. De même il est défendu de toucher au verrouillage des portes tant que le pilote ne vous en à pas donné l'ordre.

4. Sur le poids embarqué, réglo tu seras

Les avions dans lesquels vous serez embarqués sont très sensibles aux variations de poids. Le pilote fixe lui-même le centre de gravité de l'appareil en fonction du nombre de personnes embarquées, de leur poids et de celui de leurs valises. Ainsi est-il primordial que les passagers respectent le poids maximal de bagages autorisés par le pilote et ne les déplacent pas au cours du vol. Pour ces mêmes raisons il est important que les informations de poids indiquées par les passagers soient en règle.

5. Marchandises illégales ou à risque tu ne transporteras pas.

Les passagers doivent s'engager à ne jamais transporter de marchandises illégales. De plus, si le passager pensent transporter des matériaux ou marchandises qui pourraient s'avérer dangereux lors d'un vol il doit en avertir le pilote au préalable afin de s'assurer que le transport est possible. Si le pilote se rend compte que le passager transporte des marchandises illégales ou dangereuses il se doit de refuser le passager en question.

6. Avec le pilote aimable tu seras

Le coavionnage est une situation de collaboration et de partage entre plusieurs usagers. Afin de pouvoir pérenniser une telle activité il est important qu'elle réside sur un équilibre gagnant-gagnant et donc que les usagers demeurent aimables entre eux.

7. A l'heure précise toujours tu arriveras

Le pilote prévoit son vol avec précision. Dans les variables entre bien évidemment l'heure de départ et d'arrivée à destination. Ainsi va-t-il de soit qu'il est primordial que le pilote n'ait pas à vous attendre pour décoller.

8. Au-delà du prorata indiqué sur Wingly jamais tu ne paieras

Le coavionnage réside sur le partage des coûts. Si le passager paye davantage que ceux -ci il s'engage alors dans une situation de vol commercial et est alors hors la loi. Ainsi le passager ne doit-il jamais donner au pilote davantage que ce qu'il a réglé sur le site.

9. A bord jamais tu ne fumeras.

Il parait évident que tous les vols proposés sur Wingly sont des vols non-fumeurs. Les passagers s'engagent donc à s'abstenir de fumer pendant toute la durée du vol.

10. Le paysage tu admireras et du moment privilégié tu profiteras !

Les 10 commandements du pilote

1. Seul maître à bord et garant de la sécurité de tes passagers tu seras

En tant que pilote vous êtes le seul maître à bord de l'avion. Il ne tient qu'à vous de prendre les décisions concernant le vol. Vous ne devez aucunement vous ressentir de pression supplémentaire dûe à la présence de passagers et toujours privilégier la sécurité.

2. De l'évolution de la météo et des conditions de vol les passagers tu informeras

Les conditions météo sont malheureusement les premières causes d'accident dans l'aviation légère. Ainsi est-il impératif que lors de votre suivi météo les jours précédant votre vol vous informiez vos passagers des évolutions, notamment si vous pensez que le vol risque d'être annulé. Gardez en mémoire qu'un vol est annulable à tout moment étant donné l'état imprévisible de la météo. La présence de passagers ne doit pas vous faire craindre l'annulation d'un vol, ils sont conscients et prévenus par Wingly des spécificités du coavionnage et de l'aviation légère.

3. Le pro-rata de partage des coûts jamais tu ne dépasseras

Dépasser le pro-rata du partage des coûts, ce n'est pas seulement violer l'éthique Wingly, c’est aussi et surtout une mise en danger. Réglementairement, un pilote privé n’est pas autorisé à effectuer des bénéfices sur son vol, seul le partage de frais est autorisé. Dépasser un partage au pro-rata réduit la marge de sécurité entre le vol privé et le vol commercial. Afin d'assurer votre sécurité et la pérennité de la pratique du coavionnage respecter cette règle est essentiel.

4. Selon le briefing Wingly ton passager tu accueilleras

L'aviation légère peut être source d'angoisse pour les passagers novices. Ainsi Wingly demande gracieusement aux pilotes de bien vouloir faire un briefing aux passagers pour les rassurer et les mettre en confiance.

5. Tes licences et conditions d'emport de passager à jour tu auras

Wingly vérifie la licence des pilotes et leurs certificats médicaux. Concrètement, un pilote privé PPL (ou LAPL, CPL et ATPL) ayant sa licence, son certificat médical, et ses trois décollages et atterrissages dans les trois derniers mois à jour peut réaliser sur Wingly:
- Des vols locaux (point A vers A sans escale) sans restriction d’heures de vol, de durée et de rayon d’action.
- Des trajets A vers B s’il comptabilise un minimum de 100 heures de vol au total. Il s’agit ici d’une règle intérieure Wingly.

Plus largement, les pilotes peuvent effectuer sur Wingly tous vols en accord avec les privilèges de leurs licences et de leurs qualifications. S’ils possèdent une qualification de vol aux instrument (IR), ils peuvent effectuer des vols en IFR. Il en va de même pour le vol de nuit, montagne, la voltige, le bimoteur, la monoturbine… Les pilotes ayant une licence CPL ou ATPL sont bien sûr autorisés à effectuer des vols sur Wingly, mais toujours en partage de frais sans faire de bénéfices.

7. Dans un avion "assuré passager" tu voleras

L'avion est assuré par son propriétaire: individu, aéroclub, école de pilotage privée... Ainsi est-il essentiel que le pilote vérifie si l'avion est assuré pour les passagers qu'il transporte. Wingly rajoute une assurance complémentaire pour éviter tout défaut d’assurance, mais il est important d’être exemplaire sur ce sujet.

8. De manière calme et responsable tu piloteras

La majorité des passagers qu'un pilote emmènera avec lui sera constituée de novices souhaitant découvrir ce qu'est l'aviation légère. Afin d'assurer une atmosphère de confiance et sérénité les pilotes sont tenus d'éviter tout pilotage acrobatique ou brusque.

9. 30 minutes maximum, de retard tu tolèreras

Les passagers ne sont pas habitués à se rendre dans des aérodromes, souvent écartés de la ville. Ainsi Wingly se permet de demander de la tolérance aux pilotes sur ce point là vis-à-vis des passagers. Au-delà de 30 minutes le pilote n'a plus à attendre les passagers et notifiera ce comportement à Wingly qui agira en conséquence.

10. Ta passion tu partageras et de l'expérience pleinement tu profiteras !

Assurance
Sécurité wingly
Foire aux questions